Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Accueil > CURIOSITES : culture, tourisme, loisirs > Les Sept Saints et le pèlerinage islamo chrétien > Le pélerinage Islamo Chrétien > 4 - La Philosophie du pèlerinage islamo chrétien

4 - La Philosophie du pèlerinage islamo chrétien

Pour Louis Massignon un dialogue n’est fécond que si l’on cherche à connaître l’autre tel qu’il est : il faut respecter en lui une image de Dieu. Pour y parvenir, il faut d’abord assumer pleinement sa propre identité et ses différences. La Passion de Jésus est au cœur de la spiritualité de Louis MASSIGNON. Pour lui, chrétien, elle est une preuve d’amour qui passe l’imagination. C’est en se laissant ainsi guider par la grâce de Jésus que Louis MASSIGNON espère mieux connaître de l’intérieur l’âme Musulmane, dans un grand respect, même si les Musulmans ne peuvent admettre la Passion de Jésus ni le témoignage qu’elle porte.

Dans cette approche, chercher les vérités qui unissent est tout le contraire d’un syncrétisme niveleur et confusionnel. La simple tolérance, qui trop souvent cache une indifférence ou même un mépris réciproque, est dépassée : elle s’approfondit en respect mutuel, quand on accepte de faire l’effort de mieux connaître et de mieux comprendre l’autre.

C’est là toute l’importance du signe des Sept Dormants d’Ephèse pour Louis MASSIGNON. Il rappelle aux Chrétiens et aux Musulmans, à travers leurs différences, leur commune confiance en la protection de Dieu pour ceux qui ont foi en Lui et leur commune espérance de la Résurrection au jour du Jugement devant Jésus.

Dans une interview donné à Radio Bretagne le 21 juillet 1954 , Louis MASSIGNON commentait : "Les Musulmans, dans leur farouche adoration de la seule transcendance divine, font une exception pour les Sept Dormants et tolèrent qu’on élève des sanctuaires [Verset 21 de la sourate 18] à ces martyrs parce que leur résurrection momentanée en a fait les Témoins Précurseurs du Jugement, les Saints des derniers Temps".

Cette foi et cette espérance sont l’une des voies les plus pures vers un dialogue fraternel et une paix sereine.

Daniel MASSIGNON

25 mai 1992.

Répondre à cet article

SPIP 3.0.20 [22255] | Squelette BeeSpip v.

Mis à jour le mardi 2 août 2016