Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Accueil > CURIOSITES : culture, tourisme, loisirs > Les Sept Saints et le pèlerinage islamo chrétien > Le pélerinage Islamo Chrétien > 2 - Les origines du pèlerinage

2 - Les origines du pèlerinage

Dans les années 1950, Louis MASSIGNON se mit à rechercher en France les signes qui balisent les voies d’évangélisation dans les premiers siècles de notre ère. Il releva notamment le long de la rivière de Lannion, Le Léguer, escale sur la route maritime entre Irlande et Proche Orient, :

- La dévotion à la Vierge Marie alitée, statuaire visible au Yaudet,
- La dédicace d’une église à Sainte Thècle (Ploubezre)
- Le Pardon des Sept Dormants d’Ephèse au hameau du Stiffel en Vieux Marché.

Venu au Pardon des Sept Saints en 1953 pour la première fois, Louis Massignon fut touché par la ferveur des participants et intrigué par les paroles de la vieille gwerz chantée en breton pendant le Pardon. En effet, les versets 6 à 31 de cette gwerz sont très voisins des récits des Sept Dormants d’Ephèse chez les Chrétiens d’Orient et des versets 9 à 26 de la sourate 18 du Coran, "Gens de la Caverne".

A Ephèse, des dizaines de milliers de pèlerins, musulmans et pèlerins chrétiens « sur les pas de saint Paul », fraternellement mêlés, viennent chaque année prier à la Maison de Marie et à la Caverne d’origine des Sept Dormants. Mais là-bas, il n’y a pas de célébration islamo-chrétienne proprement dite.

Louis MASSIGNON a pressenti la possibilité d’une rencontre semblable dans la prière en France entre Musulmans et Chrétiens au moment du Pardon.

Louis Massignon a mis en valeur les versions islamiques des "Gens de la Caverne" durant la guerre d’Algérie qui voyait s’entre-déchirer à nouveau chrétiens et musulmans. Il obtint de Charles de Gaulle en personne quelques fonds pour permettre à des Nord-Africains de faire le voyage et de se joindre au pardon breton, en signe de réconciliation anticipée autour des sept martyrs honorés aussi bien en islam qu’en christianisme. Dès 1954 et jusqu’à sa mort en 1962, il organisa chaque année cette rencontre, en grand respect du Pardon breton.

Il obtient la prise en charge en priorité de la restauration de la chapelle des Sept Dormants par les Monuments Historiques. L’Evêque de Saint-Brieuc accepte qu’une messe en rite oriental grec-catholique, où l’on peut prier en arabe, soit dite le dimanche matin, de bonne heure, avant la grand-messe du Pardon. Musulmans et Chrétiens se rendent ensuite ensemble à la fontaine aux Sept veines du Stiffel, pour écouter Louis Massignon et la lecture en arabe des versets de la sourate 18 du Coran relatifs aux Sept Dormants, suivis de leur traduction en français. Tous prient ensemble pour louer le Seigneur, pour affirmer leur commune espérance en la miséricorde divine pour les Justes au jour du Jugement et, aussi, pour une paix sereine entre Musulmans et Chrétiens. Parmi ces pèlerins, à côté des Chrétiens d’Orient et d’Occident et de quelques universitaires ou personnalités Musulmanes, comme les shaykhs Ahmadou Hampaté Ba et Hamidullah, plusieurs dizaines d’ouvriers Musulmans nord-africains, qui ont pour la plupart suivi les cours d’alphabétisation organisés par Louis MASSIGNON depuis 1929, viennent des banlieues de Paris.

Après sa mort en 1962, les Amis de Louis Massignon continuent cette rencontre dans la prière. Mgr Charles Molette a dit une messe en rite oriental à la chapelle chaque dimanche du Pardon de 1962 à 1983 année du centenaire de la naissance de Louis MASSIGNON. Les homélies de ces vingt-deux années forment une riche documentation sur les Sept Dormants. Jean Scelles, co-fondateur du Comité Chrétien d’Entente France-Islam avec Louis Massignon a présidé les prières à la fontaine, qui n’ont jamais été interrompues à ce jour.

Les amis de Louis MASSIGNON ont aussi organisé des rencontres entre croyants Chrétiens et Musulmans sur des thèmes purement spirituels tels que prières, pèlerinages... La grande salle des fêtes du Vieux-Marché a ainsi été remplie à plusieurs reprises, en particulier en 1983 à l’occasion du centenaire de Louis MASSIGNON.

1 Message

  • Pèlerinage de recherche , par Cardie Tallei
    Le 10 janvier 2011 à 07:12

    Je suis reconnaissant d’avoir lu cet article parce que je suis en train de finir mon essays sur les différents types de pèlerinage et ce serait absolument forme utile moi. Il est vraiment difficile de trouver des informations sur ce sujet qui est pourquoi je suis si heureux que je fonde ce site.

Répondre à ce message

Répondre à cet article

SPIP 3.0.20 [22255] | Squelette BeeSpip v.

Mis à jour le mardi 2 août 2016