Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Accueil > LE CONSEIL MUNICIPAL > Les sessions précédentes > Conseil municipal du 29 septembre 2011

Conseil municipal du 29 septembre 2011

Produits bios au restaurant scolaire - Parmi les points inscrits à l’ordre du jour du conseil municipal de jeudi soir, 29 septembre, les élus étaient invités entre autres à se prononcer sur la charte relative à l’approvisionnement des restaurants scolaires élaborée au sein de la communauté de commune de Beg ar C’hra. Gérard Kernec rappelle l’action engagée localement pour l’introduction de produits bio dans les restaurants scolaires. Il invite ses collègues a l’examiner et à se prononcer afin d’engager cette action. « La charte demande aux communes de s’engager à s’approvisionner de préférence en produits de qualité, frais de saison, si possible bio auprès des producteurs locaux en respectant leurs conditions de vente ; à communiquer sur leur démarche, à faire participer les élèves aux animations prévues à cet effet par la communauté de communes et à former leur personnel de restauration à l’utilisation de ces produits ». Adopté à l’unanimité.

Travaux à l’école – Quelques modifications ont été adoptées par les élus aux travaux de rénovation du groupe scolaire pour un montant de 4 760 € H T. Ces avenants concernent des modifications de placards, de cloisons sèches et le remplacement d’un revêtement de sol plus performant.

RD 32 – Dans le cadre du réaménagement de la route de Plouaret, la commune avait prévu de financer en maîtrise d’ouvrage directe le passage des fourreaux pour la fibre optique. Ces travaux ont été réalisés par le syndicat de Traou Long sous maîtrise d’ouvrage déléguée en même temps que la rénovation et l’adaptation des canalisations d’amenée d’eau potable. Gérard Kernec a donc proposé que les crédits prévus soient réaffectés à la rémunération du syndicat de Traou Long.

Opération foncière – Le Maire informe le conseil que l’agence immobilière plouarétaise « Différence Immo » a trouvé acquéreur pour le terrain situé 1 venelle de Belle Vue. Il propose donc aux conseillers d’accepter cette vente d’une superficie de 996 m2 au prix de 18 € le m2.

PLH – Le maire informe le conseil que le dernier conseil communautaire a définitivement adopté le PLH (plan local pour l’habitat). Le maire rappelle que « ce document prévoit une augmentation moyenne de la population de 0,66% l’an sur le territoire ». Ces orientations se traduiraient concrètement par « une augmentation de 72 logements dont 55 constructions neuves ». Les logements sociaux locatifs sociaux sont évalués au nombre de sept, le reste fait partie du renouvellement urbain, logements vacants, friches ou terrains non utilisés en centre bourg, sur la période de six ans.

Ecole – Le conseil accepte de créer un poste d’agent technique territorial de 2ème classe à temps non complet afin de pérenniser l’emploi d’agent d’entretien au service technique scolaire. « Cet emploi est indispensable compte tenu des travaux importants réalisés au groupe scolaire et au nouveau fonctionnement qu’ils induisent » indique le maire.

Rapports annuels – Le maire a donné communication des rapports annuels sur le prix et la qualité des services publics de distribution d’eau potable établi par le syndicat de Traou Long et du service public d’assainissement collectif assuré par le SIVOM du Saint Ethurien.

Motions – Le conseil municipal était invité à se prononcer sur deux motions. La première se proposait de protester contre la réduction de 1% à 0,9%, de la cotisation versée par les collectivités au CNFPT (centre national de la fonction publique), pour le budget formation. « Cette mesure amputerait les ressources du CNFPT de 33,8 millions d’euros par ans » commente Gérard Kernec. L’assemblée adopte à la majorité des voix moins une abstention. « En, réalité, et d’après mon expérience, l’offre de formation du CNFPT est inadaptée. Elle propose certes de nombreuses formations mais décalées par rapport aux besoins en matière professionnelle et sportive en particulier En ces domaines les collectivités font appel à d’autres organismes, donc elles payent deux fois ».

La deuxième motion tendait à protester contre la diminution de l’aide européenne aux associations distributrices d’aides alimentaires aux plus démunis. « Le CCAS du Vieux Marché est adhérent de la banque alimentaire de Lannion. Des colis sont distribués par quinzaine par les bénévoles de la commune. La banque alimentaire de Lannion, nous fait savoir qu’en application des dispositions européennes, sa dotation sera diminuée de 50% » indique le maire. La motion est adoptée à l’unanimité.

Répondre à cet article

SPIP 3.0.20 [22255] | Squelette BeeSpip v.

Mis à jour le mardi 2 août 2016