Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Accueil > LA COMMUNE HIER ET AUJOURD’HUI : son histoire, ses atouts > Quelques grands moments festifs > Que fait-on des 2 100 € ?

Que fait-on des 2 100 € ?

[*L’inter associations, supplétif d’un comité des fêtes pas tout à fait mort.*]

La fin des fêtes au Vieux Marché n’est pas pour demain. Lundi soir , les « sauveteurs » des fêtes patronales étaient réunis à la salle Victor Hugo pour faire le point sur ces manifestations. Vingt cinq personnes et représentants d’associations avaient répondu à l’invitation d’Alain Garzuel, manifestement satisfait de l’opération.

En tout état de cause le bilan est positif. « Nous avons dégagé un excédent de 2 100 € » indique l’élu. Problème, l’inter association n’a pas d’existence légale. « Que fait-on de cet argent ? » Quatre solutions : « soit on crée une association qui fédèrerait toutes les autres, soit on se partage les sous, soit on achète du matériel qui servira à tout le monde, soit on le dépose sur le compte d’une association ». Sauf que les représentants de l’ex comité des fêtes et toujours adhérents pointent le bout de leur nez. « Le comité des fêtes n’est pas dissout ; il pourrait reprendre vigueur ». On n’en dira pas plus mais il détient lui aussi une somme rondelette pour la fête.

Après discussion l’idée de créer une nouvelle association est écartée ; l’argent récolté sera déposé sur le compte de l’association Le Café du Mardi en attendant…peut-être la prochaine fête car on n’imagine pas Vieux Marché sans fête. La preuve, on évoque le marché de Noël et les fêtes patronales2012. La preuve, c’est que des suggestions sont faites pour améliorer l’organisation. « Il faudra absolument redéfinir le système de réservations, augmenter le prix de ceux qui viennent au dernier moment ».

Répondre à cet article

SPIP 3.0.20 [22255] | Squelette BeeSpip v.

Mis à jour le mardi 2 août 2016