Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Accueil > CURIOSITES : culture, tourisme, loisirs > Les Sept Saints et le pèlerinage islamo chrétien > Le pélerinage Islamo Chrétien > Pèlerinage 2008 > Le Trégor a écrit sur le pèlerinage 2008

Le Trégor a écrit sur le pèlerinage 2008

[*

Le Pèlerinage Islamo chrétien à la recherche d’un souffle nouveau ?

*]

JPEG - 25.8 ko
Quelques musulmans présents autour de la fontaine ont répondu à l’invitation de l’Imam pour la prière finale

Pour la 54ème édition du pèlerinage islamo chrétien initié par Louis Massignon aux Sept Saints la sourate XVIII intitulée "Des Gens de la Caverne" n’aura pas été psalmodiée, faute d’imam habilité. Mohamed Loueslati, aumonier musulman à la prison de Rennes, assidu s’il en est des rencontres interreligieuses du Vieux Marché se sera donc prêté au rituel mais sur le seul mode de la lecture.

A ses côtés, une petite dizaine de musulmans venus du choeur des quelques trois cent personnes présentes dans la clairière du Stiffel. Ils se sont joints à lui car il paraissait bien seul, Mohamed, cette année pour représenter la communauté musulmane. Avait-il pris conscience de cette solitude ou avait-il voulu innover, comme pour donner une nouvelle vigueur à ce grand moment d’échange inter-cultuel ?

A l’issue de la traditionnelle lecture de la sourate, l’imam avait lancé un appel : "vous, les chrétiens, vous avez le "notre père", nous, musulmans nous avons aussi une prière que nous récitons très fréquemment. J’invite tous les musulmans présents à se joindre à moi pour cette prière". C’était une première.

Après 54 ans d’existence, les rencontres interreligieuses s’essoufleraient-elles ? A en croire le nombre très fourni de participants venus de tous les coins de France, de Belgique, d’Allemagne ou des Etats Unis, tant aux rencontres qu’aux cérémonies religieuses, on aurait tort de se laisser prendre aux apparences ; autour de la fontaine comme aux Rencontres inter-culturelles de la veille, organisées par l’association Sources des Sept Dormants, on a beaucoup murmuré parmi les participants des propos qui sonnaient plus juste : "Tout ça manque de communication ; Il faudrait que les musulmans de Bretagne, de France et d’ailleurs sachent ce qui se passe ici au Vieux Marché à l’occasion du pardon des Sept Saints et la célébration de la dormition des Sept martyrs d’Ephèse".

Ce moment est en effet unique pour les musulmans dans le sens où il déroge aux exigences rituelles de l’islam toute vouée à la seule transcendance divine. Il ne fait exception que pour les Sept Dormants d’Ephèse en tolérant que des sanctuaires puissent leur être érigés.


A l’occasion des rencontres islamo-chrétiennes, l’association Sources des Sept Dormants avait choisi de débattre autour du thème "la Conversion", célébrant ainsi le centenaire de la conversion de Louis Massignon. Bien qu’un peu sévère, le thème a suscité des échanges parfois animés entre les cent cinquante personnes que comptait l’assistance.

P.-S.

Le Trégor N° 1283 du jeudi 31 juillet 2008

Répondre à cet article

SPIP 3.0.20 [22255] | Squelette BeeSpip v.

Mis à jour le mardi 2 août 2016