Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Accueil > ACTUALITE > Les événements récents > Elections municipales > Epilogue

Epilogue

[|Fin de règne au Vieux Marché|]

[|

[*Gérard Kernec : "Nous entrons dans une nouvelle ère"*]

|]

"Je pense que j’ai tout pris. En fait il n’y a pas grand chose, surtout des paperasses". N’empêche, Michel Disez fait un dernier tour dans le bureau du maire qu’il a occupé pendant 31 ans. Quelques minutes avant de laisser sa place, contraint par les urnes, à son ancien adjoint, Gérard Kernec. Dans le petit hall d’entrée de la mairie, les nouveaux conseillers arrivent. Michel Disez se bat avec quelques clés récalcitrantes. "Celle-là, je ne sais plus ce qu’elle ouvre", reconnai-il devant le futur maire.

Un silence gêné

En attendant l’heure fatidique, un silence preque gêné s’installe au pied de l’escalier menant à la salle du conseil. Le raz de marée de la liste d’opposition a laissé des trace. Quatre anciens conseillers avaient fait sécession et se retrouvent vainqueurs devant le maire sortant. La fin d’un règne sur la copmune.

L’homme fort du Vieux Marché depuis trois décennies rompt le silence embarassé "Maintenant je serai ministre du temps libre...". Le coup est rude pour cette figure de la gauche locale. "Je ne ferai pas de commentaire", dit-il simplement en ouvrant la séance et avant de se retirer. Trois personnes seulement dans le public où il s’asseoit un moment avant de partir définitivement. Les esprits se libèrent alors un peu. Les visages se déten,dent autour de la table. "Gérard, t’as oublié ta cravate" lance un conseiller. "Il y a peu de chance pour qu’n me voie avec une cravate" reprtend le nouveau maire avant de lancer la procédure d’élection des adjoints puis de prendre la parole : "Par respect des personnes de la liste concurrente, je n’ai pas voulu faire de discours le soir même de l’élection" explique-t-il sept jours après le scrutin.

Le dialogue entre nous et vous

"Dorénavant nous allons mettre nos compétences en commun pour construire avec vous l’avenir de la commune. Comme nous nous y sommes engagés nous prendrons toutes nos décisions dans le dialogue, entre nous et avec vous.
Le Vieux-Marché entre dans une nouvelle ère, que je souhaite prospère à tous points de vue. Les chantiers qui s’annoncent sont nombreux et certains délicats. Mais, je suis convaincu qu’avec vous et tout le dynamisme de la nouvelle équipe municipale, nous saurons relever ce défi"
. Au bout d’une demi heure la première séance de ce nouveau conseil est levée. Autour du verre de l’amitié Gérard Kernec l’annonce haut et fort : "Au travail".

Christophe Ganne

Paru dans le Trégor du jeudi 20 mars 2008.

Répondre à cet article

SPIP 3.0.20 [22255] | Squelette BeeSpip v.

Mis à jour le mardi 2 août 2016